Asana

La posture se distingue d'une gymnastique, elle est expérience intérieure avant d'être savoir faire. Il ne s'agit pas d'acquérir une plus grande habilité physique mais d'exister "d'être". Asana de "as" être dans un état stable et durable.

La perspective de la posture est une recherche, un chemin d'intériorité.

Ardha Matsyendrâsana
Paschimatânasana
Ardha Padmâsana

Les postures dans leurs multiplicités (debout, assises, couchées, pliées) tentent de rendre au corps et à l'esprit rétrécis, rigidifiés, inhabités, la libre circulation de l'énergie de vie. Bien qu'ayant une forme propre codifiée dans les moindres détails, c'est dans ce cadre que chacun va pouvoir découvrir sa singularité, s'écouter, accepter les modifications internes journalières : fatigue, tension, bonheur qui vont s'exprimer dans la pratique et modifier l'état de tension, la longueur du souffle, le mouvement du mental.

Dhanurâsana
Dvi Pada Pitham
Sarvangâsana

Outre l'aspect physique d'assouplissement et de tonification, les asanas aident à rendre conscientes les 3 grandes zones du corps : ventre, coeur, tête, trois façons de percevoir le monde : l'instinct, l'affectif, l'intellect. Asana va unifier, fluidifier l'énergie, le corps réinvesti par la conscience redécouvre son histoire et le plaisir d'être vivant.

Siddhâsana
Viparita Karani Mudra
Yoga Mudrasana

En résumé asana joint le corps et l'esprit pour avancer vers l'unité. Se poser, s'installer, s'asseoir dans cet état paradoxal "stira sukka", "structure et douceur", "fermeté et aisance" sortir enfin du jeu incessant des opposés, des tiraillements, être neutre, s'habiter dans un présent au goût d'éternité.